mardi 9 février 2016

Avis de tempête, Angela Morelli (Harlequin)

Jour 2, on s'envole chez nos cousins.



Lorsqu’elle débarque au Québec pour les vacances de février, Candice fait immédiatement deux constats très inquiétants. Premièrement, il fait froid. Très, très froid. Ce qu’elle était loin de s’imaginer quand elle a préparé ses valises (comment ça sa petite doudoune ne va pas suffire ?). Deuxièmement, sa cousine n’est pas là, et impossible de la joindre. Alors, quand l’aéroport annonce sa fermeture imminente et qu’un charmant inconnu à l’accent aussi improbable que sa coupe de cheveux lui propose de lui servir de taxi, Candice accepte...




Dépaysement garanti !


Voici une nouvelle que j'ai trouvé bien trop courte. J'avais envie de plus, de plus de Martin, de Candice. J'avais envie de savoir ce qu'elle fuyait et si elle allait trouver les réponses à toutes ses questions.

Le "détail" que j'ai adoré, c'est qu'Angéla a pris soin de mettre des expressions québécoises dans la bouche de Martin. En lisant les dialogues, 'avais l'impression d'être là à tenter de comprendre. Pour une fois, tout n'a pas été francisé, et cela apporte une fraicheur non négligeable.

Angéla, si tu passes par ici, tu as prévu une suite ?




Angéla Morelli


Facebook
Contact : morelliangie@gmail.com
Page auteur Amazon
Page Harlequin  




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire