jeudi 11 février 2016

Rencontre au bout du monde, Léna Forestier (Harlequin)

Aujourd'hui, on rentre en France, en Martinique plus précisément.





Un rayon de soleil. Cet homme est aussi doux, chaud et réconfortant qu’un rayon de soleil. Mais pas n’importe quel soleil, non, un rayon de ce soleil si particulier qui berce Nell et la réchauffe depuis qu’elle est arrivée ici, sur ces plages de sable fin, sur cette île de Martinique. Ce soleil qui parvient à lui faire oublier pour un temps les douloureux événements que la vie a placés sur son chemin. Et voilà que ce matin, à la faveur de l’aurore, elle lui raconte tout, à ce bel inconnu. Il l’écoute, lui sourit avec tendresse, comme s’il la comprenait... Et, pour la première fois depuis longtemps, elle entrevoit l’horizon. Sera-t-il encore là si elle cligne des yeux ?





Nell est en plein bouleversements. Sa vie vient de faire un virage incontrôlé, tous ses repères sont chamboulés. Et le lecteur le sait, le sent dès les premières lignes.


Pour la première fois, elle a pris la fuite avec sa famille, loin de l'agitation de Paris. Direction la Martinique pour tenter de faire le point et de ne pas flancher.

Nell est au bord des larmes, de la dépression... Elle a besoin de se confier et ce bel inconnu se propose gentiment. Leur rencontre est douce, tendre... On est loin d'une romance de la Saint Valentin comme on l'imagine, mais la bulle n'en est pas moins délicieuse.

Pour ce qui est de la fin, je la trouve parfaite. Et vous ?



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire