lundi 21 mars 2016

Livre Paris 2016


Bon... 
Bah voilà... 
Le Salon du Livre est terminé...

Ma mère a retrouvé sa broche (et le calme chez elle). Je suis rentrée chez moi où les deux monstres m'attendaient de pieds fermes. A priori, la Reine des Neiges est toujours d'actualité et Monstre 2 ne sait toujours pas se préparer son biberon / aller aux toilettes... 

Après en quatre petits jours, fallait pas non plus espérer un miracle ! (Ça, et le fait qu'elle n'ait que 4 mois...)

Après un bon repas au McDo de Convention avec les coupines, nous avons pris la direction du Parc des Expositions. Et sur le chemin je suis tombée amoureuse :

BMW i3

Alors si quelqu'un veut me l'offrir, pas de souci ! Grand Chef a décrété que ma Twingo devrait me suffire, que je suis trop gourmande... Oups, ça c'était pour le paquet de fraise Tagada qui a mystérieusement disparu avant mon départ !

Bon, retournons à nos moutons et plus précisément au salon du Livre...

Mis à part une folle qui faisait du racolage devant le stand de Nisha (pour éviter toute confusion, oui, je parle bien de moi), l'ambiance était très détendue et plutôt bonne enfant. Tata Eve n'a pas eu l'air de trop se plaindre et Adeline, une éditrice Nisha, n'a pas appelé la sécurité.

Dédicace de "Le goût du thé, celui du vent" de Eve Borelli

J'ai pu rencontrer certains d'entre vous grâce à mon signe distinctif et papoter. J'espère n'avoir snobé personne ! Pourtant à chaque fois que quelqu'un passait avec un badge autour du cou, je regardais. J'ai dû passer pour une obsédée à fixer les gens, mais je voulais voir des blogueuses, et pas que celles fans de lapins...

J'ai bien compris que j'avais intérêt à lire Outlander et The Mortal Instrument si je voulais garder la considération de certaines et que mes conseils pour voyager en Écosse ont été appréciés (reste à savoir si je ferais une bonne Tour Operator).

Et bien sûr comme toute fan normalement constituée, j'ai demandé des dédicaces au coin pique-nique :

Gilles Milo-Vaceri

Après un dernier verre, retour chez Môman, où je lui ai fait un débriefing sur toutes les plumes que j'ai (enfin) rencontrées pour de vrai, les lecteurs... (oui, j'avais assez de force pour continuer à parler)

Pour celles qui s'inquiéteraient, mes pieds vont bien, comme quoi faire le salon du Livre en talons est faisable. Par contre l'an prochain, je viens en maillot de bain, parce que j'ai eu trop chaud !

La preuve que je peux être raisonnable


Un dernier mot pour dédicacer ces quatre jours au pharmacien du quartier qui m'a dit que j'étais toujours aussi pétillante que dans ses souvenirs ! Merci, Max, ça devait faire juste 15 ans que tu ne m'avais pas vue ! (et à mon grand âge, ce genre de compliment ça fait trop du bien ! (wesh!))

2 commentaires:

  1. Un compte-rendu pétillant et à ton image : chaleureux, souriant et très sympathique.
    Bon, on a noté pour la voiture ! Heu... Ils font de très belles reproductions, tu sais ? Au 1/43e...
    En plus, merci d'avoir mis ma trombine en photo et pour une fois, je me trouve (presque) bien ! Alors, c'est te dire si ça me fait plaisir ! :)

    Bref, ravi de te connaître en vrai et je confirme, en plus du talent, tu es quelqu'un de bien avec un humour génial et beaucoup de belles valeurs humaines.

    Excellente journée à toi et merci.
    Amitiés et bises.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup Gilles !
      Ça a été un plaisir de rencontrer tout le monde "en vrai" et quel honneur de pouvoir parler avec un chevalier ;)
      À bientôt
      Bizzz

      Supprimer