dimanche 8 mai 2016

Un jour, une question : Introduction

Il y a quelques semaines maintenant, j’ai lu Le manoir des fantasmes de Gilles Milo-Vaceri et commencé L’initiation de Claire de Valéry K. Baran (l’épisode 4 étant pour bientôt). 




J’avais bien l’intention de faire un petit billet sur chaque mais une petite voix dans ma tête me serinait pleine de sarcasmes : 
« Trop cool, tu vas ENCORE dire que tu as passé un bon moment avec eux. 
Youhou, trop intéressant ! » 
 Oui, je crois que cette petite voix est en pleine crise d’adolescence tardive. 

Du coup, j’ai réfléchi (oui, bande de mauvaises langues, ça arrive !). Il s’agissait de deux histoires érotiques, avec des personnages féminins forts bien que toutes les deux en proie à une remise en question de leur vie et, en particulier, de leur mode de vie. Pourtant les tons sont différents, l’ambiance… 

 « Est-ce à cause du genre des auteurs ? » 

La réponse était à la fois facile et complexe. Un homme pouvait difficilement avoir le même point de vue qu’une femme sur le sexe. Tout comme deux hommes ou deux femmes… Après tout chacun est unique. 
À la lecture, je sentais bien que l’un mettait l’accent sur les actions tandis que l’autre parlait plus des ressentis. L’objectif des deux auteurs étaient différents, mais jusqu’à quel point… 

Paf, une idée, une révélation : il me fallait leur poser des questions pour confronter leurs réponses ! 

Bon, là c’est la scientifique qui a prit les rênes, la petite voix sarcastique se faisait les ongles tandis que l’auteur réfléchissait à tout autre chose. 

J'ai donc "monté un projet" que je leur ai gentiment proposé : une interview dont les réponses de l’autre ne devaient pas « interférer ». En gros, chacun répondait dans son coin (sans les fouets et autres, Gilles) et tout le monde comparait. Et ils se sont gentiment prêtés au jeu, pressés eux-aussi de savoir comment l’autre fonctionnait. 

Nous voilà donc dans la dernière phase : le rendu public des six questions. 

Dès demain, je publierai donc la première question et leur réponse. Je sais, c’est sexiste et aberrant et je vois déjà des yeux se lever, mais pour plus de lisibilité les réponses de Gilles seront en bleu et celles de Valéry en rose (j’aurais bien rajouté des petits cœurs sur ses i, mais je me suis dit que ça ferait de trop). 

Un jour, une question. 
Alors à demain ! 
Mily

Sommaire : 


Introduction

Acte 1 – Comment nait un roman érotique dans votre esprit ? Est-ce d’abord une scène puis vous brodez autour, ou l’histoire dans son ensemble que vous saupoudrez de scènes ? 

Acte  2 – Quel est, pour vous, le moment le plus difficile à écrire : avant, pendant ou après une scène érotique ? 

Acte 3 – Vous fixez vous un but quand vous écrivez une scène érotique ? Si oui, lequel ? 

Acte  4 – Que pensez-vous de l’usage des préservatifs dans les scènes érotiques ? 

Acte 5 – Quelles sont vos limites (douleur, scarification…) ? 

Acte 6 – De votre point de vue, qu’est-ce que les livres érotiques ont de plus ou de moins par rapport aux autres romances ?

Conclusion

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire