Bienvenue


Je vous spoile un peu, mais l’année 2019 va être chargée.


Pour que vous puissiez être au courant de mon actualité et participer à des concours sans avoir à vous soucier quoi dire en commentaire, je me suis dit « et si je créais une liste ? ».
Les gens s’inscrivent et moi une fois par mois (ou tous les deux mois) je tire au sort quelqu’un pour récupérer un exemplaire dédicacé, des goodies ?


Et puis je pourrais envoyer tous ces petits textes qui trainent sur mon ordi en exclusivité…


Alors je me lance !


Voici le lien pour s’inscrire : ICI
Et le premier lot sera un exemplaire de Devine qui vient pour Noël
(tirage au sort le vendredi 4 janvier 2019)

dimanche 23 septembre 2018

L'écriture... et Elyséa Raven




Aujourd'hui, je vous présente : Elyséa Raven




✘ Travail à côté
☐ Entièrement dévouée à l’écriture





Comment as-tu commencé à écrire ? 


J’ai commencé à écrire après avoir commencé la lecture de manière assidue. J’avais 11/12 ans quand j’ai débuté, donc ! Je lisais Twilight et je me suis dit : « Moi aussi je veux faire pareil ! Moi aussi je veux écrire des histoires ! » alors c’est ce que j’ai fait. Je me sentais aussi peut-être seule, j’avais besoin de m’occuper et de mettre des mots sur mon imaginaire. J’ai commencé par des petites histoires, puis j’en eu très vite marre et je me suis mise à rédiger des chapitres entiers pour un roman, et les choses ont continué ainsi !


 

Dernières publications  



Mon premier roman, La Cité des Anges, sortira fin novembre chez Something Else Edition. C’est le premier tome d’une trilogie fantastique !






Relirais-tu ton premier roman / première nouvelle ? 


JEh bien, oui ! Pas vraiment le choix quand on travaille sur un roman depuis 7 ans et demi quand c’est le premier. Pour ma première nouvelle (écrite il y a 10 ans, figurez-vous que je l’aie toujours et que je rigole beaucoup quand je la relis !)



L’écriture au quotidien 


Décris-nous comment tu aimerais écrire (rythme, journée type…) 


J’aimerais avoir une journée ou deux par semaine que je pourrais dédier à ma passion pour l’écriture.

J’aimerais écrire bien plus que ce que je ne le fais actuellement, même si mon rythme me convient. J’aimerais avoir plus de calme, que les journées durent 24h, écrire beaucoup plus vite aussi !



Malheureusement la réalité 


Avec le travail à côté (je suis correctrice chez deux maisons d’édition et éditrice de visual novels), j’ai découpé mes journées en deux : matin écriture, après-midi correction ! L’écriture me prend entre 1h et 2h, tout dépend de si je suis inspirée, si mon brouillon de chapitre est rédigé et surtout si j’ai assez de motivation ! En ce moment, c’est le Camp NaNoWriMo, alors j’écris tous les matins entre 800 et 1600 mots.


Votre partie préférée 


Même si cela arrive assez rarement, j’adore écrire la fin d’un roman, chercher les bons mots pour créer un cliffhanger, pour que le lecteur soit submergé d’émotions… Mais j’aime également écrire le début d’un roman, poser une ambiance, les bases de l’intrigue, construire le personnage ! Ceci dit, ce n’est jamais évident pour moi, cette dernière étape, car tous mes romans contiennent multiples points de vue, alors en plein milieu du roman devoir se mettre dans la peau d’un nouveau personnage… Pas évident !


Votre technique de relecture/correction 


Je vérifie d’abord les fautes de frappe et la ponctuation, plus la conjugaison, l’orthographe et la conjugaison, et je termine par les répétitions ! Une fois que le texte est propre : mise en page !


Anecdote liée à l’écriture.


Lorsque j’ai reçu mon contrat d’édition pour La Cité des Anges. Surtout lorsque Mandy, mon éditrice, me l’a proposé au salon du livre de Paris. Un grand moment ! J’ai véritablement eu l’impression que c’était une délivrance, la récompense de 10 ans d’écriture, de travail acharné. Ce contrat d’édition, je l’ai vu comme un trésor, une victoire. Et puis derrière, tout le soutien que j’ai reçu de mes proches et de mes ami(e)s, je me suis sentie entourée et soutenue, ça m’a fait beaucoup de bien !




Merci Elyséa, et tout plein de bonnes ondes pour ce premier roman.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire