jeudi 13 septembre 2018

L'écriture ... Et Julie Derussy




Aujourd'hui,  Julie Derussy / Jane Deer va vous tenir compagnie :
J’ai grandi dans le Nord, au milieu de mes frères et sœurs, des chats et des livres. Raconteuse volage, j’aime déshabiller mes personnages, leur faire vivre des aventures terribles et des amours douloureuses. Parfois, il arrive quand même que tout finisse bien.

J’ai publié de nombreuses nouvelles érotiques aux Éditions de la Musardine, L’ivre-Book et Dominique Leroy, et un roman de fantasy, Chasseuse de cristaux, aux Éditions du 38.

Par ailleurs, je suis directrice de la collection L’ivre des sens des éditions L’ivre-Book. Vous pouvez m’adresser vos récits érotiques (50 000 signes minimum) à l’adresse suivante : julie.derussy@gmail.com. Et je m’occupe aussi des novellas de la Collection Paulette !

Ce blog est illustré par Denis, dessinateur professionnel, ainsi que par mes sœurs, Marion (l’auteure de la fée du logo) et Pauline. Ma jeune nièce, AI yuso, participe également à ce joyeux déballage de talent…

✘ Travail à côté : prof
☐ Entièrement dévouée à l’écriture



Comment as-tu commencé à écrire ? 


Il y a une dizaine d’années.


 

 

Dernières publications  



En romance, sous le nom de Jane Deer, Sunlight Melody et Moonlight Song.






Relirais-tu ton premier roman / première nouvelle ? 


J’ai relu mon premier roman récemment. On peut lui trouver plein de défauts, certains qu’on retrouvera dans mes écrits récents, tandis que sur d’autres plans, j’ai évolué. En tout cas, Chasseuse de cristaux garde une place spéciale dans mon cœur.



L’écriture au quotidien 


Décris-nous comment tu aimerais écrire (rythme, journée type…) 


Je me donne souvent des objectifs : par exemple, écrire 2000 mots par jour. Le but est d’écrire régulièrement.



Malheureusement la réalité 


En général, quand je n’ai pas atteint mes objectifs pour une raison x ou y (fatigue, problème personnel…), je me rattrape dans les jours qui suivent.


Votre partie préférée 


J’aime les scènes sensuelles, qui sont souvent l’occasion d’un flux d’inspiration. Le plus complexe : trouver une fin percutante. Pas seulement une résolution de l’intrigue, mais une conclusion qui puisse marquer le lecteur. Parfois, je l’écris avant le reste, mais parfois, je sèche. Dans ce cas, mieux vaut attendre un peu, ou demander un avis extérieur.


Votre technique de relecture/correction 


Laisser reposer, comme une pâte à gâteau. Et se relire, encore et encore.


Anecdote liée à l’écriture.


Comment Julie Derussy est devenue Jane Deer : j’ai eu envie de reprendre un scénario très classique de romance, un homme d’affaires qui rencontre une call girl. Du coup, j’ai pris un pseudo aux sonorités américaines, qui est habituel pour ce genre.

Mais en rédigeant mon roman, je me suis rendu compte que mon histoire n’était pas si classique que ça… En fait, Jane Deer, c’est toujours Julie Derussy. L’une ne peut pas renier l’autre, et j’assume toutes les facettes de ma personnalité d’écrivaine. J’aime autant la romance que le suspense ou la fantasy !




Merci Julie pour tes réponses

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire