lundi 4 avril 2016

Challenge Nisha… Accepted !

Le 31 Mars, Nisha publiait ce défi sur sa page Facebook :



Rien de bien méchant, me direz-vous, seulement chez moi ça a donné ça :

1 – Dites à votre partenaire, là maintenant, tout de suite, ce qui vous a attiré en premier chez lui. 


 Lieu : le canapé
Ambiance : Filles couchées, le 19:45 de M6 en bruit de fond

Tout sourire, je lui ai donc rappelé notre première rencontre et que j’avais été attiré par le fait qu’il ne buvait pas d’alcool (franchement en école d’ingénieurs, un mec qui boit pas d’alcool, ça attire forcément le regard !).
– Dois-je te rappeler que tu t’es foutu de ma tête ? (oui, Grand Chef est poli, ce qui n’est pas toujours mon cas) J’ai tenté de me rattraper aux branches…
 – Tu avais un chouette pull !
– Tu m’as dit que je ressemblais à un fils à maman coincé ! (il a volontairement, ou pas, oublié le « du cul », mais qui suis-je pour lui rappeler ?)
– Ton sourire ! J’ai adoré ton sourire !
– OK, qu’est-ce qu’il t’arrive ?

 Bilan : il m’a regardé bizarre toute la soirée, comme si j’étais sur le point de lui piquer la télécommande.


2 – Demain matin avouez-lui à quel point il est canon au réveil. 


Lieu : le lit
Ambiance : portable qui vibre furieusement à côté de moi

 Je lui ai lâché un « tu sais que tu es beau », tout mielleux.
– Ton portable… (pas la plus romantique des réponses, je vous l’accorde)
– Tu es franchement canon au réveil (oui, je suis du genre têtue)
Il s’est retourné pour regarder l’heure (j’ai donc su qu’il n’était pas encore huit heures et que ma blague du premier Avril était mauvaise)

Bilan : faudrait que je pense à éteindre mon portable pour éviter les cascades de textos le matin.


3 – Mettez de la musique et dansez un slow à travers le salon, comme ça, pour rien. 


Lieu : le salon
Ambiance : dilettante

La Princesse-Pirate a mis un cd de Michael Bublé et au premier slow, j’ai invité Grand Chef à danser. Il a pesté (Monsieur ne sait pas danser et n’aime du coup pas ça…), mais il a obéi (des années de travail au corps pour ce résultat).
Deux secondes plus tard, la grande voulait danser avec nous.
Trois secondes après, le monstre réclamait les bras. (Inutile de vous dire que j’ai pris le petit modèle pour ne pas me claquer le dos)
– Et, maintenant, si tu me disais l’embrouille ?
Je lui ai donc parlé du défi Nisha.
– Nisha, c’est là où est Eve ?
J’ai acquiescé.
 – Du moment qu’ils ne me font pas boire du thé… (oui, j’ai un ours, mais je le garde !)

Bilan : j’aurais dû attendre la sieste pour avoir un slow à deux sans les tiques.


Tout le monde sera d’accord pour dire que Grand Chef n’a pas franchement l’esprit romantique et, rassurez-vous, il a bien d’autres qualités qui compensent ! Un exemple ? Vous en connaissez beaucoup qui se rappelleraient le nom de la maison d'édition d'une copine et le thème de son dernier livre ?

Sinon, j’ai réussi le défi ?

2 commentaires:

  1. Oui il est 100% réussi et même plus ! J'adore !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci, mais tout cela n'aurait pas été possible sans Grand Chef ;)

      Supprimer