Batman - Avant le premier mot

Avant d'envoyer on premier jet à mes relectrices, il y a eu différentes étapes en amont. 
Laisse-moi te les révéler...

1 - avoir l'idée

Dans le cas présent, c'est venu des réactions positives qu'a eu le titre Superman lave aussi ses strings à la main. Voir les gens s'amuser, peut-être même rire, est un gros stimulant pour moi. La vie est bien assez grise pour que tout soit prétexte à ajouter de la couleur.

Est-ce que ce titre, Batman n'a pas que de grandes oreilles, a été difficile à trouver ?

J'aimerais dire oui et prendre une pose de penseuse à la Rodin, mais non. Il m'est venu tout seul, juste accompagné d'un éclat de rire et de la sensation satisfaisante de tenir là LE titre (sans oublier le regard blasé de Grand Chef quand je lui ai dit).



2 - Le déroulement

C'est beau d'avoir un titre, il faut maintenant trouver quoi raconter... 

Et là, j'ai une pochette remplie d'idées notées sur tout et n'importe quoi (même des tickets de caisse, pour dire !)... Mais je n'ai pas eu le temps de l'ouvrir que déjà un scénario prenait forme. Je l'ai laissé maturer bien au chaud dans mon esprit dérangé.



3 - Le plan

Une fois le fil de l'action bien inscrit dans mon esprit, j'en discute avec une de mes vieilles bêta-lectrices (elle est pas grabataire, juste qu'on se connait depuis... 12 ans, plus ou moins quelques mois) (bien qu'elle commence à se défraichir... 😉😘). Comme nous en parlons par messenger, les incohérences ressortent vite, il ne me reste alors qu'à synthétiser tout dans un doc.

Alors non, tu ne l'auras pas, mais je partage avec toi le début :



4 - L'écriture

Il ne me reste plus qu'à me laisser porter... et à mes relectrices de critiquer.

À bientôt pour la suite,
Mily