mercredi 9 mai 2018

Un petit tour, et puis s'en va...


Oui, j'ai mis du temps à faire mon petit récap' du festival, mais les monstres ont eu du mal à se décoller... (au cas où quelqu'un se poserait la question, je parle de mes filles, Grand Chef ayant poussé un gros soupir de soulagement avant de disparaître pour avoir du calme...).

Avant de me lancer dans un bref résumé de ces deux petits jours, je tiens à remercier toute l'équipe des Romantiques qui a su gérer d'une main de maître cet événement et Diva qui m' invitée à participer en leur nom. Merci également à Harlequin qui a fourni des exemplaires de Jo et de la bonne humeur.

Et the last, but not the least : Vous, les lecteurs et lectrices, que vous soyez blogueuses ou non, j'ai adoré parler de notre passion commune avec vous.



Vendredi 4 Mai


Alors déjà je tiens à "remercier" la SNCF qui n'a pas annulé mon train (c'est dingue d'en être parvenu à ce point...). Fraiche et de bonne humeur, je me suis levée à 4h (du matin, oui du MATIN !!!) pour pouvoir rejoindre le Maison des Associations de Solidarité (MAS).

 
11 - 12h : Lecture de Sextoys et bulles de savon

Comme je suis quelqu'un de super carré, je suis arrivée sans savoir quel chapitre j'allais lire. Heureusement des blogueuses (Beli de Livre sa vie et Gwenlan de La malle aux livres) m'ont briefé, genre une demie heure avant. Et hop, je me suis jetée dans l'arène après avoir écouté Tamara Balliana.
Vu les gloussements et autres rires, j'ai dû encore raconté des bêtises malgré ma promesse d'être sérieuse. 



14 - 15h : Meet & greet


Franchement là, vous avez dépoté !
Ce n'est pas une mais deux heures de Meet & Greet que nous avons eues ensemble. J'ai signé, papoté et ri, un vrai délice ! Et je pense que nous aurions bien continué si je n'avais dû laisser la place à une autre auteure.
J'adore ces moments d'échanges, même si dans mon esprit nous aurions été mieux dans des fauteuils moelleux autour d'un café (ou d'un coca fraise) et sans avoir à nous préoccuper du temps. Peut-être à ma prochaine venue sur Paris, organiserai-je un pique-nique (comment ce serait trop cool ! Enfin ça dépend d'où... et de la météo... OK, ça peut vite être une cata cette idée)


Gros Big Up à toutes celles qui ont attendu, qui ont voulu des photos de la plante verte à côté de moi. Spécial clin d'oeil à Tiphaine qui me suit depuis des années, genre avant que j'ai les Princesses, du temps où je m'amusais à écrire des fanfictions.


17 - 18h : L'importance de l'entourage des héros

J'ai retrouvé Tamara pour une conférence. J'ai pu parler d'Amalia et Denis, mais aussi de Marie dont il faut que je corrige le manuscrit.
Ma conclusion ? L'entourage façonne le héros ou l'héroïne, il est donc important (et attention aux prénoms des personnages secondaires pour ne pas se retrouver à écrire sur un Francis ! Oui, je sais, ce prénom est tout sauf glam).



Samedi 5 Mai


Une nouvelle journée, et le sourire dès le lever, quoi demander de plus ? (Un strip tease de Stuart Reardon ?) (un petit déjeuner au lit servi par Zac Efron en caleçon ?) (un petit déjeuner au lit servi par Channing Tatum nu ?) (Les trois ?!)

9 - 11h : atelier écriture 

(ou comment prouver qu'il n'y a pas une once de sérieux dans mon corps)
Je tiens à remercier Angela qui a su nous organiser des défis permettant à nos esprits (tordus) de se défouler et à Anna qui a réussi à nous caser un écureuil dans cette histoire. Après ce genre d'atelier, entrer dans une cuisine est impossible et Winnie l'Ourson ne peut plus être regardé dans les yeux... Vous voilà prévenues !

Mon ressenti ? Un super moment de rigolades toute ensemble, de quoi bien commencer cette dernière journée de festival.



14 - 15h : les héroïnes au fort caractère

Voilà un thème qui a été intéressant parce que finalement nous étions quatre intervenantes avec chacune notre univers et notre propre définition du "fort caractère".
 Ma conclusion ? Nos héroïnes ont toutes du caractère, à nous de faire en sorte qu'elles ne plient pas devant le héros sexy et animal sans qu'il en fasse de même.





16 - 18h : dédicaces

Alors moi ça a été plutôt 17h30... Et encore... Au bout d'une petite demie heure, je n'avais plus rien devant moi. alors en personne sage et pondérée que je suis, j'ai été enquiquiner Léon de Griffes, Iris Hellen... J'ai discuté avec Cali Key et montré ma vieille Kobo Glo (comment je l'aime !!!)



 

En conclusion


Sans (mauvaise) surprise, j'ai eu mon train et je suis rentrée à la maison après un petit restau en amoureux (avec Grand Chef, dois-je réellement le préciser ?). Un festival qui aura marqué mon esprit et mon coeur. Voilà un super moment passé avec des passionnés de lecture.

Mon seul regret est de n'avoir pu jouer ma groupie auprès d'auteurs (mis à part avec Angela, mais la pauvre commence à être habituée). Peut-être l'an prochain...


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire